09 avril 2008

Le fayot, la morue et le jet d'ail...........

Je dis Morue, mais Cabillaud serait mieux choisi, mais que voulez vous pour faire un titre débile qui est sensé attiré outre les lecteurs au sens de l'humour supérieurement developpé, du genre qui sait lire l'almanach Vermot en latin, mais aussi nos fidèles déviants de tous bords, on prefère donc dire morue....je sais ce matin on à encore mangé du clown...ah ah !, alors que franchement y a pô de quoi rire, on vous causera donc rapidement et serieusement du Pavé de cabillaud meunière en nage de crème aillée et mojettes de Vendée
Fruit d'une longue reflexion solitaire dans la cuisine qui nous amena à quelques conclusions toutes personnelles sur l'art de s'accomoder d'une morue, pilier de la cuisine Louloutesque .
-tout d'abord la cuison : y'en à marre de la pocher dans du lait, pourquoi ?
-y a jamais asser de bouteille de lait, donc on se fait lyncher par la pitite chérie quand on a flingué tout le lait qui devait aller dans les affreuses céréales du petit dej' , on a beau tenter d'expliquer à petite cherie que comme pôpa le matin il faut manger du tripoux et boire de vin blanc pour devenir grand, beau intelligent et fort comme....heu....tient heu,.....Monsieur Propre !, mais pôpa, le monsieur Propre c'est une icône gay tu sais......, qu'elle nous répond la p'tite péronnelle ! rahhhh ET ALORS ! il est grand bô, inteligent, et fort lui....comme pôpa, vouala c'est tout! sinon j'aurais pu très bien dire, grand, beau et fort comme..... un gladiateur ! , ben quoi ?...m'regarde pas comme cela c'est bien les films de gladiateurs........ j'sais plus ou je voulais en venir mais bref ! suffit ! le pochage de la morue ! cette fois on va la cuire dans tout plein de beurre, et voui ici on préfére le tout plein de beurre, le calorifiquement incorrecte nous delecte....que voulez vous....et l'on joindra à tout cela les deux autres piliers que sont l'ail et les fayots ! histoire de parfaire l'equilibre....
donc:
-faire cuire des mojettes de Vendée (mais pourquoi donc des mojettes me diriez vous ?...ben y avait plus que ça dans le placard....., tout type de peteux convenant parfaitement à notre avis) dans du bouillon de poule avec un oignon, une carotte, du thym et laurier, et une grosse tête d'ail frais, au bout de 10 minutes on sort la tête d'ail, dans une pouale on fait revenir une echalote, on mouille au vin blanc et on reduit
-dans le blender on met l'echalote, la tête d'ail, une louche de mojette, du bouillon de cuisson et pi......d'la creeeiiiiiiiiiiiiiime évidement, vous êtes nouveau ici ou quoi ?
on ratatine tout cela jusqu'a temps que cela ressemble à une sorte de soupe épaisse, on filtre au chinois une pincée de thym frais et hop on garde au chaud
-On pouale le cabillaud à feu doux dans tout plein de beurre, mais non!, allez y!...une demi plaquette ça le fait....,on arrose tout le temps avec le beurre....hummmm tout ce gras....
-Dans le fond d'une assiette creuse : une tite louche de mojette, une grosse louche de de crême d'ail, le pavé d'machin par dessus et vouala ! vous pouvez vous congratuler tout seul et chaleureusement à grand coup de claques dans le dos.....en vous demandant quand même comment vous avez pu saccager autant de vaiselle tout seul.......bizard quand même.....
Option 1 : pour rester dans le ton, on a accompagné cela avec, en plus, des petites patates nouvelles de Noirmoutier....au beurre
Option 2 : La solitude vous pesant terriblement il est grand temps d'aller chercher une bourgeoise à la cave, sa conversation etant des plus agréable.....


7 commentaires:

Anonyme a dit…

contente d'apprendre ton comming out savais pas monsieur propre et les gladiateurs

MME CAPELA

Estèbe a dit…

Gigantesque l'extrait du Pilote. Culte même. Sans doute le Travolta d'Air France aurait-t-il eu un taux de réussite un brin moins spectaculaire sous la boule à facettes après absorption de votre morue à l'ail et aux pétolitos.

Anonyme a dit…

maintenant je me souviens c'était exactement comme ça notre notre rencontre, romantique à souhait, toi dans ton costume blanc en roi du disco moi en harpie blonde avec des dessous sexys en diable, une boule à facettes, ne temps c'est figé pas pris une ride mervilleux (au départ tu fait du gringue à une dinde qui à 18 de moins, tu fini par cuisiner de la morue quel gachi!!!)

MME CAPELA

olif a dit…

A force de cuisiner toutes ces morues, vous allez vous faire prendre en otage dans des lieux mal famés, Messire Loulou! Ail, ail ail!

Saperlipopote a dit…

t'ai tagué
chez moi y a l'ail et un p'tit canon, ça te va ?

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Pourquoi j'ai zappé la morue ? Y en a plus je suppose ? Sans les cocos, c'est possible aussi, j'aime pas les fayots, jamais pus.

Anonyme a dit…

il y a un truc qui m'echacappe !!! d'accord la critique est facile mais dans cette maison on mange, tu passe ton temps à prendre des photos et il ne se asse rien sur ce blog, why mister Loulou et pas d'excuses bidons

MME CAPELA