30 avril 2008

chatka !.....voui voui, à vos souhaits !

Des fois ya des trucs comme ça que l'on à envi de confesser, libérer sa conscience comme qui dirait...donc aujourd'hui docteur je vous l'avoue: depuis tout petit je me demande quoi qui peut bien y avoir dans la boite de crabe Chatka.....surement les consequences d'une lecture trop poussé de Tintin . L'autre jour, prenant notre courage à une main et notre petit panier dans l'autre, nous voila donc parti vers notre Monoprix de quartier afin d'assouvir notre curiosité bien légitime après toutes ces années...errant depuis quelques heures entre le rayon des surimis et les piles de boites de sardines, je fini par aborder la blonde epicière en interim qui empillait des boites de spécialeK un peu plus loin , et là rosissant comme le colégien boutonneux qui viens acheter sa première boite de capotes britanniques, me voila en train de bafouiller piteusement et à voix basse pour justifier ma quète de la boiboite precieuse... "meuh non mon bon monsieur ! on les met plus en rayon les boites de Chatka ! vous rendez pô compte....on nous les volent plus que les lames de rasoirs..." Commençant à tourner les talons poliment pour metre un terme à cette conversation des plus déplaisante, vla ti pô qu' elle en rajoute la bougresse...."mais si vous en voulez fô demander à m'dame Martin elle les garde dans son bureau les boites de Chatka !" " vous en voulez une grosse boite ! " qu'elle se met à beugler la dinde pendant que j' essayais de m'enfuire discretement en reversant une pile de boites de Spécial K en promo....C'est encadré par deux molosses avec des oreillettes dans les oreilles et des oréoles sous les bras que je me retrouvis donc face à madame Martin qui sévérement me redemande brutalement : "alors vous en prenez une grosse ! " c'est à ce moment que je pense m'etre évanoui......
En revenant peniblement à la réalité nous nous primes za rever du:
Tartare de saumon et crabe, sa grosse quenelle de crème au wasabi

Chez votre fidèle poisonnière on querira un beau gros bout de saumon bien frais, on le taille en ti cubes, on assaisonne de sauce soja,worchestershire sauce , ciboulette thaï, et echalottes, un peu de qui pique pour relever tout cela
Ouvrir religieusement la grosse boite de chatka, emmiétez les bouts de machin qui ya dedans, faire une mayo au wasabi, et mélanger le tout,
Si comme nous il vous reste du saumon fumé en limite de péremption , vous pouvez décorer le dessus avec, sinon éviter, ça n'apporte pas grand chose si ce n'est l'estétique mais ça fout tout en l'air quand on attaque dedans à la fouchette....
et vouala on acompagnera cela d'une belle quenelle de crème chantilly assaisonée au wasabi et ciboulette pour la touche de fraicheur, mais voui madame !
On servira finalement, tête basse en écrasant une petit larme et en rasant les murs, et oui, on avoura que l'on en avait pris du chatka, mais surtout que l'on en reprendra plus parceque bah...........c'est pas top top le chatka, comment on a pu nous mentir si longtemps........

KATONDONBU : Un truc bien de circonstance pour expier notre faute.....
et pis le Chardonnay, si ya pas d'anglaise à faire boire dans les parage c'est pas si drole, non ?










6 commentaires:

Estèbe a dit…

Emouvante histoire. Il nous est arrivé peu ou prou la même chose en essaynt d'acheter le dernier bouquin de JP Coffe. Une de ces hontes!

Hélène (Cannes) a dit…

Quelle aventure ! :o)
Bonne journée
Hélène

Mamina a dit…

Essaie d'acheter du King crabe, tu le pose sur une pampers pour qu'il dégèle et c'est meilleur que le Chatka...et puis, il faut 3 mn pour le décortiquer!
Ici, ce sont les lames de rasoir qui sont cadenasséers... m'en fiche, j'en ai pas besoin... et les pinces de King crabe, c'est pas faciel à voler alors, on se fait servir par le poisssonnier de Carrefour. Y a pas de Monop ici!
A très vite.

Olivia_mohune a dit…

Souvenirs de « festins » dans ma première chambre d'étudiante à Paris : 7 m2 et un réchaud à alcool… Mais ce qui m'avait le plus marquée, encore enfant, dans les boîtes de Chatka (à part les analogies avec Le Crabe aux pinces d'or), c'est le papier (le seul exemple à moi connu) à déplier pour accéder à ce « trésor » un peu cartonneux. Et puis l'adresse de certains pour extirper les petites languettes de cartilage à consistance de plastique.

Anonyme a dit…

ouais pas la peine de se ridiculiser pour ça c'est pas terrible

MME CAPELA

tu a décidé de te passer des servies d'un correcteur qui n'était pas si bon c'est bien d'assumer sa nullité en orthographe

Anonyme a dit…

CAPELA attention à tes fesses !