05 mars 2007

Emincé de boeuf comme on aime chez les Siamois

Mon dieu que ce passe t'il ! pas de poisson un dimanche soir dans la cuisine de Loulou..... trahison ! malheur! remboursez! s'écrièrent l'ensemble des convives (à une ecxeption près...) pret à en découdre, la fourchette menaçante , je ne dus mon salut que grace à un prompt reflexe: reremplir très vite les verres de savigny les Beaunes, en principe cela les calme le temps d'expliquer en quoi consiste le:
Emincé de boeuf mi cuit à la Siam

tout d'abord un peu de culture générale (c'est par la).....vous aurez donc bien compris que l'on aurait très bien pu dire que c'est thai....mais siam ça fait plus chic et ici on s'arrète à ce genre de p'tit détails...
l'inspiration vient encore du livre de michel Troisgros (sa cuisine acidulé) ouvrage top moumoute qui me laisse pantois à chaque fois
-Commencer par cuire à la pouale un beau bout de filet de boeuf (genre 200g for one), pour le mi-cuit (franchement super bleu) c'est comme pour le thon compter 2/ 3 minutes par face, et hop dans le refrigérateur
-préparer une vinaigrette avec 1 gousse d'ail haché menu menu, du gingembre rapé, sauce soja jus et zeste de citron vert et des cahouetes pilées-Sortir la trancheuse za jambon (ou affuter serieux un couteau si vous n'avez point de machine...mon pôve), Emincer le filet froid façon carpacio (au couteau c'est tres chiant)
-répartir comme toujours dans une belle assiètte avec le bon gout qui
vous caractérise habituellement quand vous faites du poisson et finir par nappé avec la vinaigrette
-servir bien froid
-on peut aussi ajouter une p'tite salade de choux au milieu de l'assiette
-Et voila pour une fois ceux, enfin celle qui n'aime "pas trop " le poisson ne jeunera pas ce soir.......


Et pis comme ça on passe au rouge ça nous changera........








9 commentaires:

guili_guili a dit…

Je pense que ça plairait aussi à mon chéri! Très appétissantes ces photos!

Claude-Olivier a dit…

Je prends volontier de tout, y compris les bouteilles ;-)

Amitiés
Claude

Alhya a dit…

je crie pas remboursez, je suis trop bouche bée. ben ouais, elle m'a scotchée la réaction ta recette, je vois qu'une issue: l'essayer

A.M a dit…

et oui je plaide coupable, je n'aime pas le poisson ce qui n'est pas une tare, pour une fois c'est moi qui suis à la fête à table un dimanche soir!!! d'habitude je fais preuve d'abnégation et je regarde les autres se pamer devant leur assiette. hier c'était moi et cétait drôlement bon mais je ne me fais pas d'illusion dimanche prochain à coup sur c'est poisson!!! pas grave il reste le vin

Mamina a dit…

Je commence le pillage... d'abord la bouuteille de Gérad Mugneret et ensuite le recette... pi, si tu es pas d'acaord, eh ben, tant pis!

Estèbe a dit…

C'est vrai qu'elle est inspirante la "Cuisine acidulée" de Michel Troigros. Le blème, c'est qu'on s'est retrouvé parfois avec des couilleries majeures question dosage des ingrédients. Ya un des trois Gros qui ne sait pas compter.
Très appétissante, votre chose thaï.

loulou a dit…

il est vrai que les quantitatifs sont parfois.....trés personnel....
pour le moment zero défaut...mais c"est un début...
pour vous chère mamina pompez quand vous voulez c'est un honneur que de vous inspirer

Elvira a dit…

Très sympathique recette! Et puis, on la déguste mieux sans "toucher le skaï"...! ;-D

Soho (chocoholic) a dit…

Hummm ! très appétissantes photos... sans parler de ce qui accompagne ton boeuf !