14 janvier 2009

Pâtes au jus de décapodiforme.....

Rhhhhoooo ! déjà de retour ! bin voui ! on vous avait bien dit que ça allait pas chômer cette année, donc pour bien démarrer voici les : Taggliatelles à l'encre de sèche, grosses queues de langoustines roties, pitites asperges et jus des têtes à peine crêmées
ooohhh.. en voilà un titre bien pompeux, mais bon que voulez vous on aime bien....surtout les langoustines d'ailleurs, si vous ne l'aviez point encore compris. Avouons le, c'est là qu'il faut le confesser, ils nous arrive, parfois, d'avoir des crises d'égoïsme aigu...donc pour ce genre de plat on se débrouille pour inviter des gens qui, on en est sure, ne viendrons pas pour plein de bonnes raisons ( partis en vacances à Gaza, en safari au kenya, traider à londres, venant en train par la gare saint Lazare ect....), et alors le jour H à l' heure J, diable foutre diantre! c'est trop pas d'la chance, vla ti pas que l'on se retrouve tout seul en famille, où, en principe si tout ce passe bien Mme Capela vous explique froidement qu'elle aime les langoustines qu'elle rafolle des pâtes...mais que franchement les pâtes aux langoustines...bof c'est pô son truc ! ah ah ah ! vraiment on ne s'en lasse pas ! donc bingo ! devinez quoi ? tout ce kilo de grosses langoustines qui vous lance des regards langoureux et bin...on va pas les jeter tout de même ! pôve tites bêtes....elles sont donc pour vous tout seul....yerk yerk....faut pas gacher, maman nous l'a toujours dit.... (pensez quand même à reserver le confessionnal pour la matinée complète de dimanche...ça vous aidera pour la digestion.....) c'est pas beau on le sait, mais bon, faute avouée....bref comment qu'on va faire :
Tout dabord, vu que tout le monde vous a abandonné (ça y est vous êtes presque convaincu) on descend fissa à la cave mettre au frais un petit souvenir d'un recent passage en Alsace...tient la cave est fraiche en cette saison, vous pouvez donc tout de suite vous servir un verre de blanc en méditant sur tous les traitres qui vous entourent, ensuite dans l'ordre :
-on fait sauter à feu d'enfer les têtes des bestioles , limite quand ça crame, on rajoute un oignon emincé, une gousse d'ail en chemise éclatée, on retire du feu de l'enfer (voui, sinon la suite de l'histoire c'est à un medecin urgentiste que vous allez la raconter.....) et on flambe au cognac, on rajoute du vin blanc à hauteur ( non non non ! pas celui qu'on est en train de boire ! un truc qui traine dans le frigo c'est mieux...) on reduit à sec, on rajoute une tomate ou deux (en boîte, c'est le moins pire en cette saison ), thym, laurier, piment d'espelette...et d'la flotte pour que tout cela baigne, on couvre a moitié et on laisse bloublouter gentillement le temps de reprendre un coup de blanc (la vache !, il commence à s'ouvrir vegra le bougre !) et de se prendre la tête à décortiquer les queues des langoustines
- Quand on le sent, on balance tout dans le wizzer et vrouuummmmm on écrabouille tout en prenant soin d'en foutre un peu partout....(c'est dingue ce couvercle qui ferme pas bien...) , on s'essuie un peu les cheveux, et on passe tout dans le chinois, qui se marre comme d'habitude...
Une belle cuillère de crême et une noix de beurre plus tard, on fouette avec vigueur (comme toujours ! m'sieur le marquis ....) et on laisse au tiède, à ce stade et afin de ne pas compromettre la suite, penser à remplir et faire tourner un premier lave vaiselle....(votre conscience vous dira merci plus tard...)
-C'est la que ça se précipite, on cuit à la vapeur des petites asperges thaiille, on coupe une tomate en pitis cubes, on cuit les tagliatelles à l'encre comme c'est marqué sur le paquet ( ouhhhh la honte ! , il les a même pô fait lui même ! harrggg...)
-on pouale fissa, genre une minute et quinze secondes maxi les queues de langoustines avec de l'huile d'olive...
-On sert les tagliatelles nature, avec tout de même crême et parmesan pour femmes zé enfants....
et pour soi même tout seul on rajoute les deux trois trucs en plus que les autres ont pas voulu...., on nappe de sauce, quelques copeaux de parmesan et cela doit ressembler à peu près à la photo.....
reste à finir le blanc en se disant que , franchement y'en aurait pas eu asser pour tout le monde....et que Marcel c'est vraiment un champion......






et après y'en a tencore qui s'etonne que l'on met des Z partout.....pfffff....

7 commentaires:

Tiuscha a dit…

Rien que pour le jus, ça vaut le détour !

carochococo a dit…

Ouah! quel beau titre pour un superbe plat!!!

Anonyme a dit…

bien bavard le père Loulou...


MME CAPELA

Estèbe a dit…

Marcel + Les Nuls + les Langoustines + un texte déchirant autant que louloutesque, ben, c'est... euh... boombastique
http://www.youtube.com/watch?v=fNT9r6sNCSA

Mamina a dit…

Ben moi qui étais à Paris, et ni à Londres, Gaza ou au Kenya et encore moins gare Saint Lazare... si j'aurais su... j'aime beaucoup les pâtes et les langoustines.. pi, Marcel, je l'aime bien aussi... de temps en temps on l'invite aussi à notre table. Il fait pas de manière et il se laisse boire... sans chichi!
Bises maminesques. Pour conclure sur un nouveau j'aime bien: j'aime bien aussi quand tu es bavard!

Anonyme a dit…

les bavardages sur ce blogs auront été de courte durée

MME CAPELA

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Échange Marcel mais pas le reste et encore moins les petites bêtes.