08 novembre 2007

Fait froid.....mangeons bien gras.....

Mais c'est quoi encore ce titre à la noix....ben c'est pas notre faute en général on fait mieux , du genre "t'es ok, t'es bath , terrine" mais voilà, celle là l'Estèbe l'a encore faite hier (le mécréant, en plus il radote....) On avait bien pensé à un truc Gainsbourien, du genre" je vais, je vais et je viens entre terrine" mais voilà, étant donné que nous sommes très aprécié par le saint siège nous ne voulions pas froisser le Panzerkardinal Benoit, subir les foudres d'une bulle Papale et risquer l'excomunication ( coupure du divin ADSL, ya pas pire....) On aurait pu aussi la faire façon Johnny Fouquet's : "Cette fille là , mon vieux elle est terrine! " mais là j'suis sure que Mde Capela l'aurais pris pour elle, et donc refuser de coriger ce billet, prétextant un "z'ai la migraine " de circonstance.....donc pas de jeux de mots débiles pour introduire cette terrine librement inspirée du book idoine j'ai nomé "vous prendrez bien un peu de terrine " de s. Reynaud, un fondu qui travaille à la dynamite de coté de Montreuil, donc voila :
"La terrine de campagne avé du gras dedans"
Tout dabors il faut plein d'ingrédient à l'aspect peu ragoutant du genre qui plairait bien au Kibou et ses copains, par exemple :
-De la gorge de porc (400g) bien grasse
-De la poitrine de porc (400g) bien grasse aussi
(non ne prevennez pas tout de suite la police, ya pas encore de psychopathe zoophile par ici)
-de l'échine de porc ( 400g) avec du gras dedans
-Du foie de porc (300g) beuark...ça colle au doigt
-nous en plus on a rajouté du lard gras ( 250g) , au cas ou....
-on passe tout au hachoir à viande, grille "gros trous" en se demandant bien pourquoi, on s'y est pris juste aprés le p'tit dej...
-Mettre Pink-floyds a fond pour se donner du coeur à l'ouvrage
-Dans une pouale faire revenir 2 oignons, 4 échalotes, 2 gousses d'ail hachées grossièrement, flamber.....avec....heu comme on veut, nous on pris une grosse rasade d'armagnac pour faire passer l'odeur du foie haché, pis comme y'en avait plus on a flambé au whisky......
-Après on mélange tout, avec en plus, 2 oeufs, 20 cl de crème liquide, piment d'espelette, sel (plein, genre 15/20 g) et pis plein de poivre aussi......
-On chope le chat pour essayer de lui faire gouter le gloubiboulga ainsi obtenu.....sale bête ! elle veut pas ! la renvoyer fissa à ses croquettes....fermer les yeux et tremper le doigt dans la mixture, et.....gouter ! ignorer les voix qui vous crient de sortir, au cause d'une histoire de clef et de sablier, et heu hummm le foie cru avec le gras cru......rajouter un peu de sel histoire de pas avoir enduré ça pour rien.... (sur que ça vous plait chère lili violette)
-Envoyer le père Fouras se faire cuire un oeuf (remarquez comme on est poli des fois), chemiser une belle terrine avec une crepine de porc, oui oui ! vous savez c'est la menbrane qui entoure la panse de l'animal......voui, dommage il restait plus de narmagnac...si vous êtes vraiment déviants on peu décorer avec des bardes de lard...ah ah ah ! ok nous on l'a fait aussi !
bref, on coule le gloubiboulga, et zou 2h30 dans l'four au bain d'la marie 180 °c
-frigoter pendant 2 ou 3 jours pour essayer d'oublier ces images gores, et déguster, avec quelques zamis et des cornichons (amis aussi), attendre, que la blonde du bout de la table se soit bien rempli la bouche pour reparler de la panse du cochon, et du gout inimitable du foie et du gras cru.....j'avoue c'est toujours un moment delectable....on ne s'en lasse pô....
KATONDONBU : surement pas l'affreuse piquette de la photo qui est partie direct dans l'evier

ps: deurti woumeune yes, mais qui mange du foie avec les doigt sinon ça compte pas......

8 commentaires:

Mme Capela a dit…

se faire coiffer au poteau par un helvète pas reputé pour sa rapidité, loulou quel laissé allé ou alors serait-ce du faire-play ? possible

Mme Capela a dit…

au fait l'était drôlement bon le pâté et je ferait mieux d'avoir une migraine carabinée vu les fautes que je laisse passr quand je m'en apperçoie c'est trop tard pas grave

eglantine a dit…

Bien que quasi végétarienne, je reconnais que ta terrine est superbe. Elle me rappelle celles que faisait ma mère !

Mamina a dit…

Il faut dire à Mmme Capela que l'Estèbe, ce n'est qu'un helvète d'adoption... alors, l'est pas si lent (ne devrais-je pas dire peu rapide pour ne froisser personne) qu'un autochtone de naissance? Il n'a d'ailleurs même pas vu qu'hier, je faisais un lien sur lui et je suis donc très vexée.
Pour ce qui est de cette terrine bien, bien grasse, je me retourne totalement dégoûtée dégoûtée par toute cette boucherie!
Mais par chronopost, quand ils ont pas en grève, je veux bien en recevoir une tranche.

Estebe a dit…

Mamina, toute mes excuses, la journée de hier était allitée, au milieu des spasmes stomakaux les plus cauchemardesques; ça va mieux, merci. Au point même d'avoir envie de plonger dans tout ce gras amical.
Manière de s'en-pâté en paix

Mmme Capela a dit…

mea culpa à l'helvète d'adoption et aux autres d'ailleus je sais bien que ça n'est qu'une legende, pour la tranche mieux vaut la gouter à la casa Loulou afin d'éviter au maximum les intoxications alimentaires suis sure qu'il se ferait une joie le bougre!!!!

lili violette a dit…

oh oui, tout ce gras me fait frémir les cheveux! moi aussi je devrais inviter des blondes délicates pour les écoeurer un peu, en plus ça changerait des barbares qui finissent la mayonnaise à la petite cuillère les lendemains matins de foire... et bien vu pour l'ambiance d'un certain fort. On s'y croirait!

amika a dit…

si je ramène ma fraise dans tout ce gras cru c'est juste pour suggérer de faire cuire (poêle ou micro onde) une c à soupe du mélange puis de goûter afin de rectifier l'assaisonnement, c'est plus agréable que de trucider un pôv matou qui n'y est pour rien!
bisou doux d'Amika