24 octobre 2007

makabu ?, bah pas que de l'eau......

Pour continuer dans la coquille Saint-Jacque, vu que c'est la saison et que dame Mamina nous a pas encore intentée de procès pour plagiat, ou concurrence déloyale sauvage, et que , en plus il nous en restait quelques z'unes des coquilles suite à nos élucubrations de l'autre jour avec nos friands façon Tricatel. Retour à du plus simple ,du plus rapide, du japonisant, du toucon quoi ! avec les
Noix de Saint-jacque marinée au gingembre sur un lit de Makabu
Bon pour les algues des "makabu"on est pas très sure de l'appellation exacte vu qu'on les a trouvés dans une épicerie nippone et qu'on a eu un peu de mal à déchifrer l'emballage...on les a donc fait tremper dans l'eau tiède pour les réhydrater, puis cuitent à l'eau quelques minutes et enfin sautées au wok avec un trait de sauce soja et jus de citron, p'être pas très académique comme méthode, mais bon ça marche, le résultat étant comment dire asser étonnant.... un goût du genre quand on boit la tasse dans une lagune qui aurait bien chauffée au soleil...très très marin en fait avec un p'tit arrière goût de....poisson mort ont assurés les moins convaincus..., mais bon pour les autres finalement pas si désagréable que cela .....
-Les saint-jacques : que les noix comme précédement on les laisse tremper quelques temps dans un doux mélange constitué de sauce soja, sucre, huile, un gros orteil de gingembre rappé, et un trait de worchesterchire sauce , puis hop on égoute et on jette 2 minutes dans une pouale très chaude, sans rien de plus, on évacue fissa, on coupe le feu et on balance dans la pouale la marinade, on laisse bloublouter un instant et on nappe avec et pis c'est tout, on servira donc fièrement en murmurant doucement à l'oreille de madame Capéla: que bin, pour une fois on a pas salopé toute la cuisine pour un p'tit plat toucon, alors, on savourera quelques instants son oeil humide de reconnaissance (bon là on arrete de rêver, plus personne me croit , on passe donc à table....)
KATONDONBU:
Petite découverte d'une foire au vin, un Quincy, tient ça change.....et en plus on adore l'étiquette un brin ringarde...vin noble, faudra m'expliquer quand même.....


4 commentaires:

madame capela a dit…

pas facile ta vie loulou, vivre avec une mégère alcoolique!!!! quand je lis ces billets c'est ce que je comprend pas grave, de ma cellule à l'asile que continurai à trouver que c'est beau ce qui se passe dans cette cuisine malgr le souk

A.M Capela a dit…

au fait deux billet consecutif de csj chez Loulou, Mamina sort de ce corps!!!!!

Mamina a dit…

Comment ça, deux recettes de Saint Jacques coup sur coup, et ça, malgré ma 1ère lettre recommandée (le com, c'était juste pour avoir l'air sympa!). Alors maintenant, c'est la mise en demeure... saisie de toutes les Saint jacques illégalement cuisinées par huissier etc... Et pi, d'abord, le wakabu, dans ma province, y en a pas, alors comment j'vais faire, moi?
Je vais juste aller me chercher une bouteille de Quincy, ça c'est pas loin!

olif a dit…

Makatondonbu? Il y a de la noblesse dans votre picrate, Messire Lulu le barbou!
Quant à votre recette toucon, je dois être bien trop intelligent parce que je n'ai rien compris du tout!

Etait-ce la peine d'infliger pareil supplice à ces pauvres petites noix?