05 août 2007

Le turbot qui venait pô de winnipesaukee

Ambiance méditérranéenne pour ce qui devrais être le dernier billet de "Loulou dans la cuisine" avant que l'on se mette au vert et surtout aux verres de vin vert, point d'Amérique et de lac winnipesaukee comme la famille impériale mais le bacalhau de belle-maman comme tousles ans....
pour finir voici donc :
Le turbot à la vapeur, mousseline d'aubergines, huile de basilic aux condiments
(Encore merçi Anne-Sophie)

Commencer par faire un oeil doux et humide à la blonde poissonnière pour qu'elle vous cède à vil prix ce joli turbot de petite pêche (c'est fou les termes qu'on va chercher pour mettre 20€ de plus par kilo, mais bon c'est vrai il avait une bonne tête le bestiau )
Faire lever les filets par la sus-mentionnée poissonnière, y fait chaud , laissons lui faire son boulot...il faudrait qu'il en reste environ 600 g ( les amateurs de problème de trains qui ce croisent avec des baignoires qui se vident dedant nous feront bien le plaisir de nous dire combien pesait le turbot entier avant de se faire filetiser par notre belle poissonnière, voilà de quoi occuper vos vacances,la reponse sera donnée le 4 septembre)
-Faire un caviar avec trois belles aubergines : couper en deux, planter une gousse d'ail dedans, huile d'olive, et hop au four 180°c pendant....le temps qu'il faut pour que cela devienne de la purée, passer la chair au wizzzzzzer avec une pointe de curry vert et un filet d'huile d'olive
-Faire rotir au four un poivron rouge, enlever la peau et le couper en petits dés, couper un oignon rouge en petits dédés aussi, wizzzzzzzer les feuilles de basilic avec de l'huile d'olive (ôôôôô la belle huile verte que voila !!), ciseler finement quelques feuilles de basilic, et maitenant tout mélanger avec de l'huile d'olive (encore!!!) et un peu de vinaigre balsamique
-Cuire les filets de turbot à la vapeur (attention ça va très vite...)
-Et maintenant comme d'habitude, disposer tout cela de fortjolie façon dans les belles nassièttes : cuilère de caviar d'aubergine au fond, le filet de turbot par dessus, la vinaigrette autour...et voilà ! pouvez souffler maintenant et partir en vacances l'esprit leger

KATONDONBU: très sympatique et rafraichissante costière de Nimes, "les galets dorés" du chateau Mourgues du Gres : nous on aime


11 commentaires:

lory a dit…

uauu, quel plat invitant..

Lisanka a dit…

Super ce plat, rien à redire. Je m'invite ;-)

Mamina a dit…

Si ta poissonnière te cède un turbot à vil prix, c'est que vraiment, ce dont je ne doutais plus, tu es un homme, un vrai... moi, quand je lui fais du chgarme, à la poissonnière, elle s'en fiche... comme de ta première barboteuse.
Bon vin vert, bonnes vacances!

A.M a dit…

et oui loulou, le portugal avec son vin vert pression ses belles-mères et ses bain de mer à 15°, la vie n'est pas facile tous les jours !!!

Estèbe a dit…

Dans ces Galets Dorés, on s'y roulerait (en mettant le turbo bien sûr)

Claude-Olivier a dit…

Je prends volontier des deux....très joliment fait, bravo

lili violette a dit…

merci de l'intérêt que tu as porté à mon petit blog, avec ses photos miteuses. ça fait longtemps que je viens voir tes petites recettes appétissantes. A côté de mon blog, le tien c'est du grand luxe, avec ses belles photos (allez, dis nous que tu trafiques tes plats au cirage pour que ça brille) et le pinard qui va bien avec tout ça. Et merci de tes conseils pour vivre mieux en dépensant moins (j'essaierai d'être sympa avec les poissonniers, ça les changera. P'tête qu'ils vont se méfier et qu'ils vont appeler les flics comme d'hab, mais je crois que ça vaut le coup d'essayer)...

Patrick CdM a dit…

Un turbot en filet, t'as bien 50% de perte sur un sujet de cette taille. La pêche de petits bateaux, c'est plus cher car les pêcheurs sont obligés de bosser en culottes, et ils touchent des primes pour çà.

lory a dit…

Une très belle recette!

tonton jacob a dit…

je suis vachement heureux d'avoir decouvert ce blog! moi qui suis restaurateur de l'autre coté de la mediterrannée, je n'ai pas osé faire un blog culinaire... peut etre ne voulais je pas mellanger les genres... et me faire traiter d'oportuniste...au plaisir de te lire et qui sait peut etre de te recevoir un jour à tunis

Anonyme a dit…

template ofthe trades impede harsanyis inflows feasible debates efficiencies americantext holders
masimundus semikonecolori